Les plus-value


  • Plus de 60 entreprises composent le benchmark Advantages et utilisent une même méthodologie d'enquête,

  • Des données très régulièrement mises à jour,

  • Tous secteurs d'activités : industrie, banque, assurance, services, institution publique, bâtiment, transport et logistique...

  • Plus de 400 questions permettant des comparaisons externes,

  • Un benchmarking qualitatif pour aller plus loin dans les comparaisons : organisation, outils...

Benchmarking Advantages et partage d'expérience

En faisant appel aux services d'Advantages, vous bénéficiez d'un benchmark de la satisfaction des utilisateurs des outils et services informatiques unique, et permettant de prendre un recul nécessaire sur les résultats obtenus lors de vos enquêtes.

Advantages permet à une soixantaine de sociétés de pouvoir se comparer. Chaque client signe une charte de confidentialité et de transparence pour y figurer.

Une fois signée, cette charte permettra à la DSI concernée d’avoir accès aux résultats des autres sociétés, tout en acceptant en échange de faire apparaître ses propres résultats nominativement sur la plateforme Benchmarking Advantages.
Toutefois, si la société ne souhaite pas être nommée dans la plateforme de Benchmarking, elle peut cependant disposer d’une comparaison anonyme (aucun nom d’entreprise ne sera fourni).

Cette analyse comparative permet donc de se situer par rapport aux sociétés ayant effectué la même démarche et de vérifier si la perception des utilisateurs est atypique sur certains sujets.
Il s'agit d'une comparaison question par question, il est donc préconisé dans l’élaboration du questionnaire de choisir un grand nombre de questions communes aux sociétés avec lesquelles vous souhaitez vous comparer.


Comparaison externe / Benchmarking qualitatif

A partir d'un questionnaire qualitatif spécifique à l’organisation du système d’information, Advantages a la possibilité d'aller plus loin dans les comparaisons qu'elle propose.
En effet, à partir des informations collectées Advantages peut dresser un état précis de la composante informatique pour étudier les corrélations entre les grandes décisions prises au sein des DSI et la perception des utilisateurs de l'informatique (en matière de gouvernance, d'alignement métier, compliance, organisation métier, outils, process, budget...).

Objectif: se comparer aux sociétés ayant une organisation similaire concernant :

  • Le secteur d’activité
  • Le nombre d'utilisateurs de l'informatique ou nombre de PC
  • Le nombre de sites où sont répartis les utilisateurs
  • Le nombre de pays
  • Une informatique centralisée ou non
  • Les parts internes et externes des activités (prestations maison ou outsourcing) : l’assistance téléphonique, la gestion du LAN, la gestion du parc PC, la gestion des demandes d’installations (matériel ou logiciel), la gestion des demandes d’évolutions ou corrections applicatives...
  • Le client de messagerie : Lotus Notes, Outlook, Gmail
  • Les projets : organisation MOA/MOE (rattachement hiérarchique), mode de gouvernance...
  • ...